Dans cette vie que j’ai vécue,

Je te raconte ce que j’ai vu

Pêle-mêle d’émotions conçues

Patchwork d’images reçues

Contrées lointaines extra-terrestres

Béatitude, chef d’orchestre

Paysages authentiques

Sourires romantiques.

L’homme est passé par là

Créant les torts et le trépas

Sur mon chemin innocent

J’ai vu la mort se trémoussant

Haine et violence se dandinant

A travers ces lieux luxuriants

Deux compagnons montrant des dents

Face à des enfants innocents

Femmes violées et achevées

Cadavres bordant les tranchées

Malades rampant dans les marées

Mendiants dans tous les tournants

Un regard, un sourire, une joie volée

Furtive et condamnée, discrète et cachée

A peine consommée, déjà envolée

La joie est une denrée que l’on ne peut garder