poeme discrimination frederic Vimes ecole Kaladvaita

Tu fais toute la différence,

Le bien, le mal depuis l’enfance

Mais tout ceci laisse un gout rance

Tant que tu n’as pas compris l’ignorance.

Esprit duel, discrimination formelle

Le jour, la nuit, l’obscurité devient un lieu temporel

Tu crois ce que tu vois, mais ce que tu vois n’est pas réel

Tu t’accroches à l’illusion, tu veux attraper l’arc-en-ciel.

 Lorsque la pensée devient transparente,

A l’espace elle s’apparente,

D’elle-même elle est consciente

Elle est un joyau, elle est vibrante.

Tout ceci n’est qu’énergie,

Qui prend sa source dans l’infini

Jamais rien a commencé, aucun but n’est prescrit

Seule la discrimination nous positionne dans la vie.