Ne suis-je pas relié à la terre, par son centre aimanté

Ne suis-je pas connecté au ciel, afin de pouvoir respirer

Ne suis-je pas connecté au soleil, pour pouvoir me réchauffer

Ne suis-je pas connecté à vous pour me faire une identité ?

Existe-t-il un seul élément isolé ?

Qui, par sa nature, existe de façon innée ?

L’océan s’évapore et arrose nos prés

Qui nous permettent à tous de pouvoir manger.

 Un cadavre posé là et putréfié,

Qui va doucement se décomposer

Qui finira par se transformer

En donnant la vie pour le déguster.

Tout est relié, interconnecté

Les cellules par la vibration sont reliées

Tout bouge, tout change en circuit fermé

Si vous avez mal au pied, c’est votre tête qui va l’annoncer.