Subtiles transformations de chaque instant

A travers le souffle tout est impermanent

Il est très rapide mais aussi très lent,

Telle est le règne du changement.

Impossible de s’échapper, voir même d’espérer

Faire différemment en essayant de se projeter

Tout cristalliser ou tout ignorer

La faucheuse est là, impossible de l’éviter.

Aujourd’hui tu nais, tu as des idées, tu t’es identifié

Tu as un nom, des projets, une maison, tu es attaché

Mais rien de cela ne va durer

Car le changement va tout emporter.

Tu n’es pas obligé de tout recommencer,

Tu peux juste accueillir et te laisser aller,

Ne plus lutter, ni même être apeuré

T’abandonner à la réalité.