Tout est lié.

La posture physique et l’état psychologique sont un vrai binôme.

Une pensée va engendrer une émotion qui elle-même influencera la posture. Une émotion influencera les pensées et aura une conséquence également sur l’expression corporelle.

Ce lien de causalité implique une grande responsabilité.

Se plonger dans des souvenirs nostalgiques, regarder des informations déplaisantes, écouter de la musique triste engendreront des contractions et des émotions désagréables. Cela se reflètera dans sa posture et cette dernière nourrira à son tour émotions et pensées déplaisantes.

S’il peut être difficile de changer d’état d’esprit, il est par contre beaucoup plus facile de transformer son expression corporelle, ce qui au final aura le même effet.

Une posture exprimant la confiance en Soi ou le pouvoir par exemple, permettra après 2 minutes, de modifier la chimie du cerveau si la situation est ressentie et visualisée de tout son être.

Par exemple, pour se sentir plus affirmé, se tenir bien droit, mains sur les hanches, menton légèrement surélevé, se remémorer une victoire personnelle et revivre ce moment.

Le cerveau va libérer des hormones qui jouent un rôle dans les situations d’affirmation de Soi provoquant le résultat désiré.

De plus, le cerveau va enregistrer et associer le ressenti à la posture adoptée. Après plusieurs essais, l’association des deux se fera alors automatiquement.

Les émotions correspondant à une tension musculaire, adopter une posture et l’expression de son visage vont donc conditionner un état d’esprit.

Quelle posture allez-vous adopter désormais ?

Pin It on Pinterest

Share This