Comment se relever sans s’être révélé ?

Le sans être n’est autre qu’un rêve éveillé,

Absence d’éveil, à quand l’heure du réveil ?

Suis-je un humain, une limace ou simplement une abeille ?

Vivre dans l’ignorance, demandez à Sisyphe,

Dans son orgueil, il a été piqué à vif

Quel est le sens de cette triste réalité,

Pourquoi cette joie est-elle si camouflée ?

Impossible de se reconnaître dans ce voile épais,

L’absurde a pris le dessus au combat à l’épée

Avec sa lame bien aiguisé, il ne fait que piquer

Escrimeur du mental, l’ego est effrayé.

Lâcher les armes et pratiquer la paix

Cela demande d’étudier et de se concentrer

De rencontrer son intériorité

Et de transformer toutes les impuretés.

Que faut-il de plus, juste besoin de célébrer

L’amour, la joie, l’état de non-égoïté

Ainsi le Je s’arrête d’être activé

Et les portes s’ouvrent, celles de la vacuité.

Pin It on Pinterest

Share This