Et si j’allais à gauche, regard attiré par ce qui est beau,

Hélas c’était à droite, je me mène en bateau,

Que dit mon ego dans cette ignorance placébo

Vitrine du Bonheur, je te veux en cadeau

Et si j’essayais ça, non plutôt ça, où alors encore ça

Ce ça est mieux que celui-là et beaucoup moins bien que l’autre

Ça rythme avec ça, saltimbanque insatisfait

Je pleure, je doute, j’ai peur, cruelle dualité

J’arrête tout, je vais me déposer, apprendre à méditer

Trop difficile, je vais me promener, me projeter

C’est fatiguant, je vais me reposer, me diluer

Fuir, c’est amusant mais trop risqué.

Comment lâcher les stratégies de la vie ?

Me rappeler que bientôt c’est fini

Arrêter d’espérer, enfin je ris

Que de gratitude dans cette vastitude infinie.

Pin It on Pinterest

Share This